Archives pour l'étiquette X11

Gerer un groupe de serveur avec cluster ssh

Mais comment mettre à jour l’ensemble des serveurs virtuels xen herbergés sur une même machine physique ? Comment exécuter la même commande, au même instant sur l’ensemble d’une ferme de serveur simplement ? Comment éviter de me logger et delogger de chaque serveur pour lancer la même commande ?

Installation de Cluster ssh

ClusterSSH permet de contrôler plusieurs dizaine d’xterm depuis une interface graphique tres simple sous x windows. Cluster ssh permet ainsi d’intervenir en parallèles sur plusieur terminaux et donc interagir avec de multiple serveur via une connexion ssh.


apt-get install clusterssh

Pour lancer cluster ssh c’est ultra simple


cssh &

Pour ouvrir un par un chaque terninal et lancer une connexion ssh vous cliquez sur Host puis Add Host et vous saisissez le nom du serveur demandé.

Configuration de cluster ssh

Le fichier de configuration est .csshrc à créé dans votre home directory. Ceci pouvant être fastidieux il existe une façon de faire automatisé et rapide.


$ cssh -u > $HOME/.csshrc

Et voila votre propre fichier de configuration de cluster ssh avec les paramètres par défaut qu’il ne vous reste plus qu’a personnaliser.

Cluste ssh utilise par defaut xterm mais il est parfaitement possible de lui faire utiliser un autre terminal. Personnellement j’ai garder xterm et changer les paramètres de présentation de comme ceci :


terminal=/usr/bin/xterm
terminal_allow_send_events=-xrm 'XTerm.VT100.allowSendEvents:true'
terminal_args=-bg black -fg green
terminal_decoration_height=0
terminal_decoration_width=0
terminal_font=6x13
terminal_reserve_bottom=20
terminal_reserve_left=0
terminal_reserve_right=0
terminal_reserve_top=0
terminal_size=100x20
terminal_title_opt=-T

J’ai jouer sur la couleur et la taille du terminal. Mais sur tout j’ai jouer sur le reserve pour éviter tout chevauchement de fenêtre sur mon écran.

Et pour ouvir plus xterm en même temps ?

Oui parce que ouvir un par un les terminaux c’est aussi ce que l’ont souhaite éviter. Et bien c’est toujours aussi simple bien que peu clair dans les page de man. Dans votre fichier .csshrc ajouter un alias ou nom de cluster désignant l’ensemble des machines correspondante comme ceci :


EnsembleServeur1= Toto.domaine.tld Titi.domaine.tld Tutu.domaine.tld Tata.domaine.tld

Toujours dans votre fichier .csshrc indiquer que cette ligne désigne un cluster, un ensemble de machine.


clusters= EnsembleServeur1 EnsembleServeur2

Maintenant vous pouvez lancer cluster ssh en lui passant en paramètre le nom du cluster de machine que vous souhaitez administrer.


cssh EnsembleServeur1

Suite à cela un xterm et une connexion ssh sera ouvert pour chaque machine du cluster.

A suivre par ici

Site du projet Cluster ssh
Le man de Cluster ssh

X11 Export display entre Linux et Mac osx

Comment ?

Y-a-t’il un moyen d’utiliser le serveur graphique X11 d’un linux pour lancer des applications sous linux et les afficher sur mon mac ?


Poste: linux Poste: mac osx
Serveur X Serveur X
[Adr. IP: 192.168.0.1]------------[Adr. IP: 192.168.0.2]

Installation X11 sur Osx

On commence par installer le serveur X11 sur le mac en ulisant le CD N°1 de OSX livré avec lui. Chercher à la racine du cd le paquer d’installation nommé « Optional Installs.mpkg », lancer le et sélectionner X11 dans le menu offert.

Lancer et configurer X11 sur le macbook

Lancer le serveur graphique X11 sur le mac (chercher dans applications puis utilitaire). Le serveur X lancera un terminal dans lequel j’autorise les connexions sur le serveur X du mac depuis le poste linux (adresse IP 192.168.0.1) par la commande xhost :


mac:~ moi$ xhost +192.168.0.1

Configurer le Linux et lancer un application X11

J’utilise ensuite le protocole ssh pour me connecter au poste linux :


mac:~ moi$ ssh moi@192.168.0.1

Last login: Wed Dec 12 14:49:28 2007
Linux Linux 2.6.18-5-xen-686 #1 SMP Wed Oct 3 04:02:16 UTC 2007 i68
moi@linux:~ $

Ne pas oublier de définir sur quel « écran » le serveur X du poste linux va afficher l’application – en l’occurence sur l’interface X n°0 du mac (adresse IP 192.168.0.2) – par la modification de la variable d’environnement DISPLAY :


moi@linux:~ $ export DISPLAY=192.168.0.2:0.0

Et voilà, en lançant xeye sur ma console du poste linux j’obtiens l’affichage de l’application sur le mac :


moi@linux:~ $ xeye

Note : l’utilitaire nohup permet de router la sortie standard dans un fichier et garder ainsi la console propre et lisible. J’utilise également le suffixe & qui permet de libérér le programme lancé de la console et de garder la main pendant que l’application tourne.


moi@linux:~ $ nohup xeye &

Xnest ou comment éviter le bordel sur le bureau mac

Une variante intéressante pour éviter l’encombrement du (seul) bureau sur le mac est l’utilisation de l’outil Xnest qui permet de faire tourner en mode fenêtré un autre client/serveur X11. Essayez de lancer Xnest sur la console X11 de votre mac-mini : vous verrez une fenêtre toute vierge et prête à accueillir un tas d’applications linux ! Je paramètre un peu Xnest pour qu’il ait les options (lancez « man Xnest » ou « Xnest —help » pour l’aide) et dimensions souhaitées


mac:~ moi$ Xnest :1 -ac -kb -geometry 1024x768

Notez que le numéro de l’écran du serveur X11 par défaut est le zéro (:0). J’attribue donc le numéro 1 (:1) au nouveau serveur (Xnest) pour le différencier de celui par défaut (X11) du mac. Comme précédemment, je redéfini la sortie d’affichage, mais cette fois sur l’interface :1, et je lance l’application linux :


moi@linux:~ $ export DISPLAY=192.168.0.2:1.0
moi@linux:~ $ nohup /usr/bin/kate &

Un gestionnaire de fenêtre en plus de X11 ?

Ou encore mieux, lancer directement un gestionnaire de fenêtre linux (FluxBox par exemple c’est tellement léger) dans l’interface Xnest fenêtrée du macbook :


moi@linux:~ $ export DISPLAY=192.168.0.2:1.0
moi@linux:~ $ nohup /usr/bin/fluxbox &

Notes :

Le fichier xinitrc dans Os X est dans /etc/X11/xinit/. Vous pouvez l’éditer pour modifier le lancement du xterm par défaut. Fait le test avec cette ligne par exemple (un xterm a fond noir, texte vert et de 100 pixels par 20 pixels)


xterm -bg black -fg green -geometry 100x20

A suivre

Configuring and Running X11 Applications on Mac OS X
Technical Q&A QA1232 X11 FAQ
Technical Q&A QA1383 Enabling X11 Forwarding

Memo X serveur et Gnome

J’ai pas de tête, pas envie de m’encombrer la mémoire, mon site web est la pour cela ! Voici donc mon memo rapide d’installation de X server et de gnome pour une Debian woody.

J’ai installé une woody dans sa version minimum (sans utiliser taskselect et dselect) et je souhaite maintenant installer un serveur X et gnome facilement, rapidement [1] et toujours avec un minimum de pollution reportant à demain la configuration fine et performante.

Voici la recette :

Installation des paquages

  1. apt-get update
  2. apt-get upgrade
  3. apt-get install x-window-system-core gnome-session nautilus gnome-control center gnome-applets sawfish-gnome

Configuration des paquages

Vous allez maintenant configurer le serveur X avec debconf : il va vous poser une série de questions puis générer le fichier de configuration de XFree /etc/X11/XF86Config-4 :

La carte

  1. Divers : prendre VESA [2]
  2. Identifiant de la carte : la marque sa carte graphique.
  3. Entrez l’identifiant du bus de la carte vidéo : laisser le champs vide.
  4. Entrez la quantité de mémoire que va utiliser votre carte vidéo : laisser le champs vide.
  5. Utiliser l’interface framebuffer du noyau ? : Non.

Le clavier

  1. Choisir l’ensemble XKB à utiliser : saisir xfree86.
  2. Veuillez choisir votre type de clavier : pc105 (clavier standard avec les trois touches Windows en plus).
  3. Choisir la disposition de votre clavier : saisir fr
  4. Sélectionner la variante de votre clavier : laissez le champ vide.
  5. Sélectionner les options de votre clavier : laissez le champ vide.

La souris

  1. Indiquez le port de branchement de votre souris :

    • /dev/psaux pour une souris sur le port PS/2
    • /dev/input/mice pour une souris sur port USB.
  2. Sélectionner le protocole de la souris. Choisissez :

    • PS/2 si vous avez une souris de base,
    • ImPS/2 si vous avez une souris avec roulette.
  3. Emuler une souris 3 boutons ?

    • Si vous avez une souris 2 boutons, répondez Oui
    • si vous avez une souris avec 3 boutons ou plus, répondez Non.
  4. Activer le défilement avec la roulette ?
    • Si vous avez une souris avec roulette, répondez Oui.
    • Si non répondez Non.

L’écran

  1. Saisir un identifiant pour votre moniteur.
  2. Votre moniteur est-il de type LCD ? oui / non c’est facile.
  3. Ensuite viennnent les questions sur les réglages de l’écran. Si vous ne connaissez pas les spécifications techniques de votre écran, choisissez le mode Simple.
  4. Choisissez les modes vidéo que vous désirez utiliser pour le serveur X : cochez toutes les résolutions supportées par votre écran.
  5. Choisissez la profondeur de couleur par défaut : sélectionnez 24 bits.

Les modules

  1. Sélectionnez les modules du serveur XFree86 chargés par défaut : ne modifiez pas la liste.
  2. Mettre une section « Files » de référence dans la configuration ? : Oui.
  3. Mettre une section « DRI » de référence dans la configuration ? : répondez non (marche pas avec le driver vesa).

Le choix de Gnome

Configurer votre environnement pour utiliser Gnome. En temps que simple utilisateur, créez dans votre répertoire home un fichier .xsession contenant la commande gnome-session :
echo "gnome-session" > /home/votre_id/.xsession

Lancer X

  1. startx

Marche pas ? Recommencer !

Relancer la configuration avec la commande :

  1. dpkg-reconfigure xserver-xfree86

Documentation

Formation Alexis de Lattre
Guide Andesi
Manuel debian pour sarge
Reference debian fr


[1] Pour une réelle explication et une configuration performance voir la documentation car ceci n’est qu’un memo

[2] Pour une configuration performance avec le driver spécifique à votre voir la documentation ceci n’est qu’un memo(bis)

Raccourcie dans Metacity

Utilisant gpm pour avoir une sourie en console j’avais une problème de compatibilité avec l’APM. Celuis-ci faisait perdre les pédales à gpm à chaque mise en veille de mon portable. Je souhaitais donc créé un raccourcie dans gnome 2.4.1 avec metacity pour quand la sourie était partie en sucette lancer mon xterm au clavier afin de réinitialiser gpm.

Pour créé une raccourcie clavier dans gnome 2.4.1 avec metacity voici la recette :

Débutons par l’installation de « gconf-editor » pour cela ouvrer u terminal et passer sous l’utilisateur root et lancer :
apt-get install gconf-editor

Une fois l’installation terminé Lancer gconf-editor présent dans le menue « Application » puis « Outils système ».

Dans gconf-editor aller dans /apps/metacity/global_keybindings et changer la valeur de run_command_N (où N est un nombre entre 1 et 12) avec les valeurs de touche choisie pour votre raccourci. Pour mon cas j’ai configurer « run_command_1 » avec :
<Control><Alt>x

PNG - 56.9 ko
gconf-editor 1
configurer « run_command_1 »

Puis aller dans /apps/metacity/keybinding_commands et changer la valeur du command_N correspondant à la commande voulue. Pour mon cas j’ai configurer « command_1 » avec :
/usr/X11R6/bin/xterm

PNG - 52.3 ko
gconf-editor 2
configurer « command_1 »

Et voilà ! <Control><Alt>x me lance mon xterm qui s’intègre si bien dans cette superbe usine à gaz qu’est Gnome.

J’ajoute immédiatement un autre raccourcies pour lancer gkrellm cela m’évite de le lance systématiquement au lancement de gnome. Je gagne ainsi du temps quant le lance Xwindows juste pour faire une action ou un test avant de le refermer.

dans /apps/metacity/global_keybindings/"run_command_2"
j'ajoute <Control><Alt>g
Et dans/apps/metacity/keybinding_commands/command_2/
j'ajoute usr/bin/gkrellm

Encore un autre pour lancer xkill dans le cas ou un programme Xwindows plante :

dans /apps/metacity/global_keybindings/"run_command_3"
j'ajoute <Control><Alt>k
Et dans/apps/metacity/keybinding_commands/command_3/
j'ajoute usr/X11R6/bin/xkill

Un raccourcie sur une commande shell

Un coup d’oeil dans le man xterm vous indique que l’option a utiliser est -e. Prenons l’exemple d’un raccourcie pour la commande top pour expliquer la syntaxe :
/usr/X11R6/bin/xterm -e top

A la fin de la commande en question, ici top le xterm se ferme. C’est à dire dans notre exemple quant je presse la touche q pour sortir de top.

Ubuntu

Cette astuce fonctionne parfaitement sur Ubuntu avec gnome 2.8. En rêgle général Ubuntu étant une enfant de debian il n’y a pas de problème avec les astuces debian.