Archives pour l'étiquette Tele-loisirs.fr

L’internet bug a Prisma Presse

Je ne suis pas le seul à partir. 24 des 26 personnes composants la DSI Internet de Prisma Presse partent également. En effet la quasi totalité des personnes assurant l’activité technique de l’internet dans cette entreprise ont souscrit au plan de départ volontaire ouvert dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emplois.

Développeur, Administrateur système et réseau, Architecte Web, Chef de Projet, Expert SEO, Assistante, Responsable d’application, Chef de Projet Technique et même le Responsable de service on adhéré à ce plan. Cette unanimité a souhaiter partir de la part de personne au cœur d’une activité d’avenir pour l’entreprise soulève forcément beaucoup de question. Il ne m’appartiens pas d’expliquer comme la direction de Prisma Presse à laisser ceci ce produire. Un professeur d’HEC écrira peut être un mémoire de management sur ce plan ou alors un sociologue étudiera cette dynamique de groupe qui conduit tout un service à préférer partir. Mais force est de constater que cette situation n’a jamais été désirée ou voulue de la part de l’entreprise. A mon humble avis la situation ainsi générée devrait induire au moins 20% de coût supplémentaire pour Prisma Presse dans son activité Internet et lui couter quelque point d’audience.

Cafe.com : Is cool !

De Responsable Web Hosting pour Prisma Presse

Je ne suis plus responsable des architectures d’hébergement web du Groupe Prisma Presse depuis le vendredi 20 novembre 2009.

Bilan de trois années d’hébergement

Les trois années au sein de cette entreprise ont été d’une extrème richesse. J’ai eu la chance de participer a la conception et au lancement de Gala.fr, Voici.fr, Geo.fr, Femmes.com, Cuisine-et-recette.fr ainsi que a la refonte de Capital.fr et Tele-loisirs. J’ai également assumé la production de caminteresse.fr, femmeactuelle.fr, tele-2-Semaines.fr, tv-grandes-chaines.fr, VSD.fr; PrismaPub.com, Prisma-Presse.com.

prisma_titres1.jpeg

En près de trois ans de WebHosting à Prisma Presse, Kathryl et moi même avons :

  • Conçus une plate-forme de virtualisation / cloud computing qui héberge l’ensemble du SI du service Internet. De 4 serveurs physiques pour un projet en 2007 sous terminons avec 2 serveurs physiques, 23 serveurs virtuels, 500Go de donnée et 20 sites web maintenues en parallèle.
  • Conçus et / ou gérer 8 plate-formes distinctes de productions pour un total supérieur à 2,5 milliards de pages vue en 3 ans.
  • Réduit la facture mensuelle d’hébergement de Prisma Presse de 40% par rapport à son point le plus haut.
  • Stabilisé le coût d’hébergement annuel. L’année 2009 ayant couté 3% de moins que l’année 2008 ceci alors que l’audience explose.
  • Assuré une monter de l’audience de 66 Millions de page en octobre 2007 à 145 Million en octobre 2009. une progression de + 120% en deux ans.[1]

Merci aux développeurs pour la qualité de leur code, moins de 10 requêtes sql par template eZ c’est un rêve pour bien des acteurs du monde de la presse sur internet[2]. Merci aux chef de projet d’avoir fait accepter un peu de contraintes techniques à nos clients et d’avoir prêché encore et encore pour l’application de nos préconisations. Merci aux SEO d’avoir assuré avec brio la popularité des sites web et d’avoir su avoir un pied dans le marketing et un pied dans la technique.

A Responsable d’exploitation web pour Cafe.com

IsCool

J’ai débuté comme responsable d’exploitation, toujours dans et pour le web, chez Cafe.com un éditeur de jeux online. Je suis très heureux et emballé d’intégrer une entreprise aux nombreux projets et qui à déjà démontré ses qualités avec le succès du jeu Is cool sur facebook. Is cool qui compte déjà 120 000 fan officiel pour presque 3 millions d’utilisateur actif selon AppData.com.

Is.cool.AppData.png

Le portefeuille projet de Cafe.com est impressionnant et comportant j’espère de nouveau blockbuster comme is cool dont j’aurais la responsabilité de la production.

Mais pas d’emballement et je plan sur la comète. Je suis pour le moment en pleine phase d’intégration. Les choix technologie de Cafe.com sont fort et volontaire et je vais devoir rester concentré pour assimiler au plus vite les fondamentaux et travailler avec une équipe d’un très très haut niveau :

  • LAMP / Ubuntu
  • Memcache / Tokyo Cabinet
  • Puppet / Capistrano
  • Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2)
  • Amazon Simple Storage Service (Amazon S3)
  • Amazon Elastic Block Store
  • Elastic Load Balancing
  • Amazon Virtual Private Cloud

Cafe.com

Notes

[1] Pas de cout chiffré, juste des pourcentages, confidentialité oblige. L’audience est public grace à l’OJD

[2] Une pensé pour les collègues de Lagardère

L’OJD publie l’audience du web français sur un site dédié

L’OJD ouvre un site web dédié à son activité de tiers certificateur des audiences web de ces membres.

Ces chiffres à destination des agences, annonceurs, éditeurs, journalistes… sont établis à partir de normes reconnues sur le plan international. L’OJD est membre fondateur de l’International Federation of Audit Bureaux of Circulations (IFABC) qui regroupe les pays les plus avancés et les plus actifs dans ce domaine (Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne…).

Comme je l’expliquais sur mon billet à propose de l‘audience de septembre Tele-loisir.fr et de Voici.fr. L’OJD, est l’unique organisme de certification en France des données de fréquentation de l’Internet, publie chaque mois les résultats de trafic et d’audience de tous ses adhérents qui regroupe les plus grand site français.

L’OJD vous permet de ainsi de comparer les audience en terme de visite et visiteur unique ainsi que le véritable effort de production en pages vue des grands sites web de presse français toutes les données certifiées sont accessibles en accès gratuit sur ce site.

Septembre Tele-loisir.fr et les chiffres OJD, Aout Voici.fr et les chiffres Nielsen

Les chiffres OJD d’audience de Septembre 2009 sont publié. Il contabilise les pages vue, visite et visiteur unique des adhérent OJG. Adhérent qui regroupe de plus en plus de grand acteur français ton la quasi intégralité des sites de presse.

Tele-loisir.fr : 14% de pages vues supplémentaire selon l’OJD

Dans le classement OJD des sites grand public français Télé-loisir.fr est huitième devant Liberation.fr ou leparisien.fr avec 27 059 401 93 532 009 pages vues. Je commentais récemment du fait que nous avions battu notre record de production en septembre. Ce record explique le bon de 14% de pages vues supplémentaire.

Dans cet articles je donnais quelque une des pistes technique suivies pour soutenir une tel audience.

Voici.fr : le plus puissant des sites people selon Nielsen

Je vais citer le communiqué de presse de Prisma : Le site Voici.fr a enregistré en août un nouveau record d’audience avec 2 346 000 visiteurs uniques selon Nielsen, soit une progression de 14% (vs juillet 2009). Une performance qui permet à Voici.fr de passer devant son principal concurrent et de prendre la place de leader des sites d’actualité people français.

Je pense que que la stratégie du SEO Backling Discovery à du contribuer à ce résultat. Le pouvoir du mod_rewrite est immense… Un énorme potentiel de liens pas en valeur car débouchant sur des 404 ou du duplicate content que vous formatez correctement à coup de 301 c’est le coup d’accélérateur décisif.

Je pense également que la stabilité et la qualité constante de la diffusion même au moment du pic d’audience historique de la mort de Michael Jackson ne sont pas étrangés à ce succès.

Télé-loisirs.fr, le nouveau record de production

Record de pages vues

Nous avons vue tomber notre record de production le dimanche 27 septembre 5 150 253 pages vue xiti sur Télé-loisirs.fr. La raison de ce record m’échappe mais visiblement les internautes avait une bonne raison de consulter notre site.

Bp.TEL.Record.5M.png

L’effet sur la bande passante d’un serveur

Analyse

Quel sont les particularités du site Télé-loisirs.fr ? De son contenue ? De son audience ?

  1. 80% de l’audience ce fait entre 18h et 21h. Cela correspond aux personnes qui ce demande quel programme regarder ce soir
  2. Chaque fiche programme comporte et dois comporter une images pour illustration et identification du contenu.
  3. Très peu de visiteur interagisse avec le contenu, peu de commentaire sur les programmes, peu de notation etc. L’utilisation du site est « informatif ».

En fonction des ces constatations des choix on été fait et des arbitrages rendus :

  1. Le moteur de recherche, le forum et autre commentaire sont débrayer durant la pointe d’audience
  2. Une séparation en silos du contenu, d’un coter les images, css, javascript purement statique, de l’autre les pages web qui sont plus mouvante et changeante.
  3. Un système de cache pour les pages web sur un durée minimum évitant leur recalcule
  4. Une mise à jour des donnée variable qui n’est pas immédiate. Cela concerne le nombre de commentaire, la notation (nb étoile).
  5. Une mise à jour de la grille des programmes par ordonateur.

En pratique

Ces choix ce traduise dans la pratique par plusieurs solution:

  • Les pages web sont généré en php, un fois calculer sont stocké au format html. L’application leur attribue un temps de vie. Elles ne sont régénérés que à l’expiration de leur temps de vie. Ainsi on limite l’utilisation des frontaux web.
  • Le serveur web utilisé est lighttpd, plus rapide pour les éléments statique que apache.
  • Un sous domaine est dédié aux éléments statiques.
  • Un service de cache type CDN est utilisé pour les éléments statique. En conséquence la plate-forme ne crache vraiment que du html.
  • Au moment de l’audience maximum le temps de vie des pages mise à cache est « figé ». Aucune pages ne vieilli et donc plus aucun recalcule php est réalisé.
  • Un peu avant l’audience maximum la grille de programme est figé et ne fais plus l’objet de mise à jour. Mise à jour qui de toute façon sont extrêmement rare.
  • Le serveur de base de donnée Mysql est configurer pour la lecture. Toute écriture en base est donc plus longue. L’utilisation de script de tunnig Mysql est nécessaire à cette étape.
  • Utilisation du mod_compress de lighttpd pour « zipper » les fichiers css. Les fichiers css, parfois lourd du fait de refonte de design multiple, sont plus léger et on économise de la bande passante.
  • Utilisation du mod_expire de lighttpd pour configurer les mises en cache navigateur des images et css. Les images et css sont donc moins souvent demandées.

TEL.jpg

Plan de l’architecture

Et pour faire mieux ?

Pour faire mieux et sans réfléchir bien longtemps je pense à différente possibilité, entre autre :

  1. Laisser lighttpd et revenir à apache
  2. Ne plus faire de cache statique avec l’application
  3. Utiliser une couche de reverse proxy en amont des frontaux (squid ou CDN)
  4. Utiliser deux serveurs de base de donnée, un pour le contenue statique, l’autre pour le contenu dynamique. Le premier serveur serait configurer pour favoriser la lecture le second pour l’écriture.
  5. Peut être un partage de donnée entre frontaux basé sur OCFS2