Archives pour la catégorie Actu Pro

EzPublish : l’enfer du devoir.

l’enfer de J.Duvivier

Pierre Jean Duvivier, responsable du département WebFactory de EditPress reviens sur son expérience avec Ez Publish 3.x et ces raisons de son abandon par EdiPress.

Je le cite : En 7 ans d’expérience sur des projets internet, j’ai vécu le cauchemard de ma vie avec ce CMS.

Il explique bien les difficultés de eZ publish pour les sites web à forte audience. J’aime bien son expression pics de décachage qui correspond au tempête SQL que je rencontre et qui génère des lock de table en chaine avec l’utilisation du mode cluster de eZ 3.x. J’ai évoqué le sujet chez pwet sur son article à propose du eZ developer day à Paris le 17/04/2008

Je vous invite a en lire plus sur cette expérience de Ez publish pour des sites web média à fort trafic.

Sa seul modération pour Ezpublish est le suivante : Attention la version mise en oeuvre était eZpublish 3.8. De plus un Framework avait été posé devant masquant ainsi une partie des fonctionnalités d’eZpublish.

J’aimerais avoir des informations sur le framework posé devant. Si il surcharge la gestion de cache de eZpublish on peux difficilement blâmer ce dernier d’être peu performant.

Ma vision de la Problématique

Avoir un site hyper-réactif, au contenue dynamique, aux mises à jour quasi immédiate impose un partage d’information tout aussi immédiat, avec une information vivante et volatile impose la centralisation de cette information. Toute tentative de répartissions, de distribution engendre une latence, un besoin de contrôle et de vérification de cohérence, bref tout ce qui engendre du délais et donc le contraire de l’hyper-réactif.

Quelque exemple d’hyper-réactivité d’un site :
- Nombre de commentaire à jour pour chaque article sur la home page
- Commentaire immédiatement disponible
- Liste des articles de première page annoncé sur chaque pas d’un site
- Personnalisation a outrance (login, avatar, message interne etc..)

En conséquence que cette information ultra centralisé soit accessible entre un nombre de frontaux ou processus important engendre de façon exponentiel à l’audience des accès concurrentiel et conflictuel à la même information. On arrive à un point de l’état de l’art informatique qui n’est pas encore résolut de façon économique.

Mon expérience ce porte sur des sites eZpublish 3.9 et 3.10, hyper-réactif, qui impose l’utilisation d’ajax pour individualisé le contenu de chaque page ou presque, ceci quasiment en temps réel. Ces sites génère 7Millions de pages vues et 1 millions de visiteur unique par mois.

Dans le cas d’un site eZ avec du contenu dynamique la limite technique est de 30000 VU / 24h avec le partage d’information via NFS. Au delà de cette limite différent « bug » apparaisse qui vienne défigurer le contenue du site (bug wilcard, Bug NULLNULL, Perte cache block)

Dans le cas d’un site eZ avec du contenu dynamique la limite technique est de 35000 VU / 24h avec le partage d’information via le mode cluster dans une base de donnée Innodb/Mysql. Au delà de cette limite les demandes d’accès exclusif au information trop nombreux au point de bloqué le fonctionnement de l’application.

A ce seuil technique d’utilisation de eZ comme générateur de site web eZ publish n’a pas de réponse fiable et viable à 100%. La préconisation de eZ Publish, information recueillie au eZ Developper day Paris 2008 et confirmée a l‘Ez Conférence de Skien 2008 est l’utilisation d’un NAS dont le ticket d’entré est de 35K€ (plus les cout de maintenance et administration annuel). C’est cette solution qui a semble avoir été mise en œuvre par d’autre acteur de la presse pour leur sites web atteignant le seuil technique des 30 ou 35 Kvu /24h

Et encore, l’utilisation d’un NAS offre que plus de puissance et donc traitant le partage d’information plus rapidement diminue les risques de conflit d’accès sans pour autant l’éliminer. En effet un NAS partage l’information via des protocoles n’offrant pas l’exclusivité d’accès au fichier (NFS, SMB etc). En outre l’utilisation d’un NAS introduit un goulot d’étranglement dans l’architecture. En cas de défaillance de celui ci tout les sites web l’utilisant seront impacté.

L’opposer d’un contenu dynamique c’est le site statique. C’est justement la solution avancé par pwet sur le blog de smile dans l’article : eZ publish à très hautes performances.

Impréssion eZ Conference 2008

Un compte rendu de l’eZ Conference 2008 sur le blog de pwet

Comme je le disais dans ses commentaires l’annonce de la correction des bugs des URL Aliases dans eZ publish est un grand soulagement. Les solutions de contournement avec iptable et le mod_proxy d’apache devenant vraiment trop lourd à gérer sur une ferme de serveur frontaux important.

Si non, en 2009, l’eZ Conference je la désire dans un hub de transport européen (avions / train) ou je ne fais pas le déplacement. Skien est vraiment un lieu trop isolé et en dehors des axes de communication. Cela à un effet certains sur la popularité de cette évènement et donc sur sa richesse. Si cela ce tenais à Bruxelles, Amsterdam, Hanovre je suis sur que l’évènement deviendrais plus important.

Gala.fr remporte le prix EzSystem du meilleur site de l’année 2008

Gala.fr site de l’année . Comme je l’annonçais je suis partis pour la norvège pour la conférence eZSystem 2008. Et comme j’en faisais le voeux j’ai eu le plaisir de partager la joie du gagnant avec une partie de l’équipe qui à créé gala.fr.

Je suis heureux d’avoir contribué à cette « victoire » comme architecte système et réseau.

eZ Conference & eZ Awards 2008

Présent à l’eZ Conference 2008

Je serais a Skien en Norvège pour la conférence annuel de eZ Publish au Ibsenhuset Conference Center du 19 au 20 juin 2008.

La conférence annuel de Ez Publish ce déroule au sein de l’OPEN Nordic Conference 2008 qui est le plus grand cycle de conférence sur l’open source en europe. [1]. Le programme de ce cycle de conférences comprend quatre thèmes développer en parallèle dans par différents orateurs. Deux de ces thème me concerne directement : eZ Media et eZ Best Practises.

Gala.fr nominé à eZ Awards 2008

J’ai en outre la chance de voir www.gala.fr être nominé pour le titre de meilleur site de l’année créé avec le CMS ez Publish. En tant que architecte de la plateforme d’hébergement et Chef de projet technique responsable de son administration cela fait toujours plaisir.

J’espère avoir le plaisir de partager la joie du gagnant avec une partie de l’équipe qui à créé gala.fr et qui m’accompagne à Skien.


[1] Je limiterais cela à l’Europe du nord parce que les RMLL c’est quand même pas non plus négligeable comme cycle de conférence