#WikiLeaksElysee #FranceLeaks, nous prenez pas pour des jambons !

La situation est ubuesque .

Nous avons une « élite » élevée au biberon de néolibéralisme qui nous pondent des colonnes entières sur la realpolitik pour que l’opinion accepte l’immoralité de la  vente d’outils de surveillance de masse et  qui font mine de s’indigner face à l’espionnage international que eux même pratique pour vendre Français toujours plus…

Nous avons une « élite » chaperonnée par la French American Foundation  connue pour sa formation des « Young Leaders », réservée à une dizaine de jeunes sur-diplômés chaque année et qui font mine d’être intellectuellement indépendant avec les Etats-Unis…

Nous avons une « élite » qui s’enorgueillie de victoire sur le terrorisme islamique et  Daesh chaque fois qu’un pickup est vaporisé et pars un missile lancé sur la base de renseignement recueillie électroniquement . Évidement par peur d’être repérés, les djihadistes ne téléphonent plus avec leurs appareils satellitaires Thuraya et Iridium alors on va sur place écouter la bande UHF (entre autre) …

Nous avons une « élite » qui vote des lois pour poser des boites noires afin d’enregistrer l’activité électronique de 66 millions de Français alors que eux même s’offusque d’être espionnés …

Nous avons une « élite » qui s’offusque d’être espionné mais qui ne lâche pas son iphone, son blackberry et sa tablette et délaisse le téléphone sécurisé Teorme de Thales officiellement créé pour ce prémunir de ce type d’intrusion.

Nous avons une « élite » qui découvre successivement des antennes sur le toit de l’ambassade de Chine puis des USA alors que SAS le prince Malko Linge est lui au courant depuis des décennies et que la France fait peut être la même chose (comptez avec moi le nb d’antenne sat sur les photos des ambassades Français de part le monde, c’est pas pour que pour capter TV5Monde).

Le scandale n’est pas l’espionnage c’est nos « élites » et  leurs double langage systématique, leurs condamnations à géométries variables, leur deux poids deux mesures. Le problème, ce n’est pas que nos élites soient écouté. Le problème, c’est qu’ils arrivent à entendre et que nos gouvernants traite cela sur le mode de l’amitié et de la confiance imaginant sans doute appartenir à une oligarchie mondiale et qui n’applique par sa realpolitik à elle même ?

N’aimeriez vous pas que tous ces angles soient abordés par le presse grand public?

A la place de cela nous avons ce type de non information de la part des chaînes d’information en directe

Vrais c’est une fausse  bonne idée, l’écoute des écrans cathodiques et des machine à écrite est une chose parfaitement maîtrisée.  

Ou de l’information déjà très ancienne dans la presse papier. Une info  signalé en 2013 avec un premier constat d’implantation d’antenne datant de 2004 / 2005

On fait quoi chef ?
Rien on joue l’émotion et ce laisse passer pour des idiots !

 

  L’émotion, on fait les gros yeux, bououu.


L’idiot ou celui qui comprend pas.

En conclusion

Que les USA nous espionne est logique. Qu’il y arrive et que tous ne soit pas réalisé pour les contrer (individuellement et collectivement) est par contre inadmissible même délictueux (t’es ministre tu utilise un téléphone chiffré ! Car tu n’es pas au dessus des lois mec … oh wait Oo)

Que l’indignation soit sélective vis a vis de la surveillance électronique c’est nous prendre pour des jambons. Ne vous étonnez pas si ça troll dans les chaumières.

Laisser un commentaire