Aperotech Oxalide : Dev/Ops

J’ai participé le 8 octobre à un Apérotech Oxalide sur le thème : Culture DevOps et retours d’expérience.

Un chouette moment dans un cadre sympathique ou j’ai partagé mon expérience chez Mondadori au coté de personne du Monde, de Ekino et de Sagem. Voici la bande annonce de Oxalide pour promouvoir ces rencontres.

Vous trouverez un compte rendu de nos témoignage complet chez Oxalide . Vous y trouvez également des enregistrements sonores montés de façon à pouvoir accéder séparément à chaque question de l’animateur et aux réponses formulées.

Je vous livre ici la sélection de mes propos faite par Oxalide érigé ici en aphorismes :

  • « Chez Mondadori, DevOps participe à la vélocité de mise en production des sites du groupe.»
  • « Nous sommes ainsi en mesure de répondre aux nouvelles idées lancées par les métiers le plus vite possible et actualiser nos sites web en continu.»
  • « La culture DevOps hérite de celle du logiciel libre.»
  • « DevOps, c’est ainsi beaucoup de générosité, de solidarité et d’empathie, autant de qualités propres aux communautés de l’open source. Ces traits culturels sont essentiels dans le décloisonnement des Devs et des Ops, ils vont faciliter le partage du premier objectif commun à atteindre : satisfaire le business.»
  • « Nos Devs étaient un peu rétifs au début. Je me suis alors mis à côté d’eux avec mon portable, et j’ai créé un outil de déploiement maison qui répond à leurs attentes. C’est devenu un outil emblématique de l’équipe IT. Nous utilisons aussi l’outil de monitoring Zabbix qui permet de superviser tout type d’indicateur, et de produire des tableaux de bord.»
  • « Tous sont équipés d’ordinateurs portables et donc pas figés à leur bureau, les Devs et les Ops se réunissent autour de ces dashboards en cas d’incident pour en comprendre l’origine. C’est un bon moyen de faire collaborer ces deux populations. »

Je pense sincèrement que l’approche Dev / Ops est l’enfant de la culture open source. Ce n’est pas une création managérial ou une méthode organisationnelle créé ex nihilo par un manager mais une émanation conjointe de Développeur et d’Administrateur Système reconnaissant réciproquement leurs compétences. Et dans la culture du logiciel libre on ouvre toujours la porte à la compétence, mais si elle vous fait sentir moins bon ou du moins non compétent.

Note: Je n’ai aucun contact professionnel avec Oxalide, je ne suis ni client, ni fournisseur. Mon frère travail pour eux mais je ne suis pas encore sur que cela soit à leur bénéfice ^_^

Laisser un commentaire