Web hosting : 3 aspects de management à prendre en compte

1) Toute solution n’est pas forcément technique

Ceci peux sembler d’une logique tellement évidente que celà en est presque insultant de le rappeler. Mais, à force de non dit, l’évidence s’oublie et se perd. Si vous avez en charge la production et l’hébergement de site web, ne vous laisser enfermer pas dans votre cocon technique et votre domaine reconnus d’expertise. Rester cantonné à proposer des solutions techniques est un danger. Même si les solutions technique sont les seules acceptées par vos interlocuteurs du fait de l’étiquette de nerd placer sur votre profil. C’est une solution de facilité et de confort qui va vous nuire. Vous devez rechercher et proposer des solutions qui ne soient pas techniques également. Une nouvelle application ou un nouveau serveur n’est pas forcement la solution la plus efficace. Donc avant d’ajouter un serveur, d’acheter plus de bande passante intéressez vous au besoin réel et faite vous le expliquer.

  • Obliger vos commanditaires à ne pas vous cantonner dans un rôle d’exécution de la production. Faite entendre votre expertise sur des sujets loin en amont de votre champ de compétence logique.
  • Vous détecterez et désamorcerez les visions productivistes à la soviétique avant qu’il soit trop tard[1]
  • Vous devez mettre en lumière par un débat le rapport coût / utilité / retour d’investissement juste au cas ou cela est échapper à vos interlocuteurs
  • Enfin et surtout vous faite avancer l’idée que business développement s’applique a toute la chaîne projet, y compris à la production.

Faire partie du projet

Savoir faire partie du projet

2) Une campagne marketing perpétuelle

Tuez le nerd qui est en vous, garder juste un peu de misanthropie pour continuer à savoir dire non, et communiquer ! Vos interlocuteurs ne sont pas techniciens et ont peut être même aucune culture scientifique; à vous d’adapter votre forme de communication, de prévoir une politique marketing pour faire valoir vos options, valoriser votre travail et apporté votre plus valus au produits. Alors plus de rapport interminable avec des chiffres et des graphiques sur des mesures techniques ultra précise et uniquement compréhensible par un AdminSys. Trop d’information tue l’information et présenter un graphique du Load Average serveur par serveur avec un mois glissant d’historique n’apportera rien.

  • Eviter de donner une vision complexe de votre métier, ne décourager par vos interlocuteurs à s’intéresser à votre activité.
  • Tout ce rouge et jaune stressera votre cible. Ne faite pas paniquer vos lecteur.
  • Trop d’information rend douloureuse la lecture. Ne rendez pas pénible la compréhension de vos rapports
  • Personne ne vérifiera que votre démonstration est valide et / ou personne n’en est capable, donc simplifié .
  • Pour l’homme de Marketing ou de Finance le rapport mémoire / nb de processus c’est du klingon. Ne faire pas va se sentir bête votre auditeur, il va vous en vouloir pour celà.
  • Tout le monde pense qu’un bon produit c’est un avantage utilisateur avec du design, du marketing, de la pub. Dans ce cadre toute le monde pense au fonctionnel, un peu à l’ergonomie, un peu moins à la qualité du code et très peu pense qu’une latence d’affichage inférieur aide à faire un bon produit, démontrer votre apport au produit.

Alors pour votre reporting , lancez vous dans la pub !

  • Choisissez un message, un positionnement bénéfique à l’entreprise : Je suis source de qualité de service et d’économie pour l’entreprise / projet / site / commerce
  • Laisser tomber la rigueur scientifique et arrondissez les chiffres
  • Jouer sur les échelles pour mettre en corrélation les choux et les carottes, tu moment que cela consolide votre message
  • Ne chercher plus à démontrer la brillante logique de votre discourt, imposer votre conclusion sous forme de slogan.
  • Choisissez des métriques playschool que tout le monde puisse manipuler et dont la définition ne sera pas oublier d’un mois sur l’autre.
  • Fixer arbitrairement vos valeur pour sous tendre votre message : Un serveur c’est 1 millions de pages vue si non c’est du pognon par les fenêtres
  • Mettez en corrélation vos opérations et d’audience (ajout de serveur, reconfiguration, changement de techno, phase de tunning etc.)

Savoir faire entendre son message

Savoir faire entendre son message

3) Savoir ce jouer de l’organigramme et des rapports hiérarchiques en cherchant la synergie

L’organisation fonctionnelle est une chose mais le rapport hiérarchique est toute aussi important pour la performance de votre activité d’hébergement :

  • La Maîtrise d’œuvre (MOA) échappe à la hiérarchie technique. Le risque est de se voir imposer l’hébergement de service inadapté à votre outils de production et / ou générateur de surcoût. Sauf à avoir développer votre parole (cf point 1) en amont de votre domaine vous êtes perdant. Le web hosting sera concidéré générateur d’une mauvaise qualité de service soit générateur de coût non inclus dans le ROI. Ce risque est partagé avec le développement du code.
  • La Maîtrise d’œuvre (MOA) est sous le « contrôle » de la hiérarchie technique. Vous devez rechercher la synergie avec les autres entités (gestion de projet , développement, SEO etc.). Aucun service ne construise sa productivité au détriment des autres.

Mes astuces pour cette synergie :

  • Un crédo: il n’y a plus d’application pouvant tourner sur un système ou un réseau indifférencié et cette échafaudage ne peux être concurrentiel. Le code et le système/réseau est un tout. Travailler en conséquence.
  • Un ou plusieurs tableaux blanc dans votre bureau avec la poignet de feutre qui va avec. Affichier votre todo list, afficher vos recherches, faite des brainstormings avec les chefs de projets ou les responsables d’applications, demander à un développeur de jouer le rôle du candide pour valider vos recherches etc..
  • Des chaises et des fauteuils pour plusieurs personne autour de votre bureau, des prises réseaux de disponible, un coin de table bref de quoi permettre au gens de venir travailler avec vous physiquement.
  • Un ordinateur portable et du wifi. Levez vous et pour les lancements, les mises en production ou la chasse au bug allez travailler à coté des autres, la aussi physiquement.
  • Offrez votre expertise pour accroître l’autonomie et la productivité de vos interlocuteurs. La maîtrise de Mysql ou de ssh en ligne de commande n’est pas forcement quelque chose d’enseigner en école pourquoi garder pour vous ce savoir alors que 10% de celui-ci peut accroître 20% la productivité d’un développeur.
  • Aider les autre à produire mieux et plus est noble mais cela n’entrera jamais dans l’évaluation faite de votre travail. Mais la synergie doit faire en sorte que ces même personne vous aideront à produire mieux et plus[2].

Prendre en compte l'organisation et la hiérarchie

Savoir éviter l’écueil de l’organigramme et des rapports hiérarchiques

Conclusion

Honnêtement j’ai eu la possibilité de mettre en oeuvre les points 1 et 2 mais sans atteindre le haut de la pyramide hiérarchique. Quant au point 3 j’ai eu l’extrême satisfaction d’atteindre cette synergie de voir le résultat faire ses preuves face à la concurrence.

Notes

[1] A la soviétique veux dire plus de production = une usine en plus VS « plus de production = gain de productivité »

[2] Bon y’a toujours un paquet d’imbecile, ils faut savoir les exclure sans baisser les bras et sans retourner dans votre trou

2 réflexions sur “ Web hosting : 3 aspects de management à prendre en compte ”

Laisser un commentaire